Historique

Fondé en juillet 1935 par 26 fervents de navigation en rivières sportives et touristiques, le CCG est toujours, un des plus grand club de canoë et de kayak de Suisse.

Après guerre, des compétitions de slalom et de descente commencent à être organisées en Europe. C'est ainsi qu'en 1942 a lieu le premier slalom au Pont-de-la-Machine. Ce fût le départ d'un grand engouement pour la compétition au Canoë-Club-de-Genève, avec entre autre, l'organisation de deux championnats du monde au Pont-de-la-Machine en 1949 (les premiers de l'histoire internationale du canoë) et en 1959. Ces compétitions furent suivies d’une bonne quinzaine de slaloms, de championnats suisses ou internationaux, de championnats Romands et Genevois. Les courses de descente ne furent pas oubliées avec 5 championnats suisses et le Derby de la Versoix qui est toujours organisé et ce depuis 1949.

La somme de travail et de dévouement déployée a été considérable pour mener au succès toutes ces réalisations. Les brillants résultats de nos compétiteurs ont été à la mesure de tout ce travail créateur. Les chiffres sont éloquents: 5 titres de champion du monde, 8 médailles d'argent, 17 de bronze, 201 titres de champion suisse et un nombre encore plus important de victoires en slaloms et descentes nationales et internationales.

Preuve de notre longévité et de notre excellence, en 2012, Elise Chabbey s'est sélectionnée aux jeux olympiques de Londres en kayak monoplace dames et en 2017, Thomas Koechlin a obtenu en canoë monoplace, la deuxième place des championnats d'Europe à Tacen (SLO) !!

Actuellement le CCG compte environs 380 membres. Il possède un bâtiment situé à la pointe de la Jonction au confluent du Rhône et de l'Arve. On y trouve des garages à bateaux, des vestiaires et une salle de réunion. Des cours d'initiations et de perfectionnements à la navigation en rivière sportive et à la compétition sont chaque année mis sur pieds. Environs une centaine d'enfants et une quarantaine d'adultes y participent. La pratique de ce sport n'est pourtant pas uniquement axée sur la compétition. C'est également un sport découverte qui permet de vivre et de voir la nature depuis "l'intérieur". C'est aussi, évolution oblige, un sport fun et de glisse. Mais c'est surtout un sport qui peut se pratiquer longtemps, bien au-delà de 77 ans avec beaucoup de plaisir si l'on possède un peu de technique évidemment.

Contacts : Pierre Dubath, 10 ch. Maurice Ravel, CH-1290 Versoix. Tél. 076 / 379.41.13.